COOPÉRER POUR ENTREPRENDRE

TRANSFORMEUR 2018

LE PROJET SOUTENU

"Ecosystèmes coopératifs" du plan de transformation numérique de CPE / 2 ans.

LE CONTEXTE

Selon un sondage 2016 McKinsey, près de 13 millions de personnes exerceraient leur métier de manière indépendante. D’un côté, les « insiders » en CDI, de l’autre les « outsiders » alternant missions ponctuelles et chômage. L’entrepreneuriat est un domaine complexe nécessitant des compétences extrêmement variées (juridiques, administratives, comptables…). Sans outillage robuste, nombre de travailleurs indépendants se retrouvent désarmés.

 

Dépassant les antagonismes « entrepreneur versus salarié », les Coopératives d’Activité et d’Emploi (CAE), fédérées par la structure Coopérer pour Entreprendre, ont pour mission de fusionner le meilleur de chaque statut dans un cadre collaboratif protégé, favorisant l’indépendance en collectivité. Cette réponse hybride est porteuse de valeurs sociales et son efficacité a été consacrée par la loi de Juillet 2014, qui légalise les CAE et le statut d’entrepreneur-salarié-associé.

 

En 2018, Coopérer pour Entreprendre mène le projet « Ecosystèmes coopératifs », visant à étendre le modèle des CAE auprès de nouveaux publics (collectifs d'indépendant et indépendants isolés) afin de renforcer l'attractivité des modèles coopératifs.

 

A l'aide de nouveaux outils numériques, la structure souhaite mettre en place une plateforme de gestion coopérative en ligne ainsi qu'une « Marketplace coopérative », soit une plateforme électronique permettant aux acheteurs et aux fournisseurs d'un même marché de se rencontrer et de gérer toutes les transactions en ligne. 

LA STRUCTURE

Coopérer pour Entreprendre est une UES (Union d’Économie Sociale) agréée ESUS, créée en 1999 fédérant 74 Coopératives d'Activité et d'Emploi (soit 8 000 entrepreneurs). Elle est conventionnée par l’Union Européenne et des Etablissements publics afin de mettre en œuvre des missions d’intérêt général, visant à accompagner vers l’emploi les demandeurs d’emploi et les inactifs et soutenir les mobilités professionnelles.

Les coopératives d’activité et d’emploi ont démontré leur capacité à concilier, dans un cadre coopératif, liberté d’entreprendre et protection sociale. Grâce au soutien de la Fondation Crédit Coopératif, nous allons pouvoir explorer  les « Ecosystèmes coopératifs », qui visent, via des plateformes responsables, à étendre la protection des CAE, tout en développant la coopération.

Charlotte Dudignac Directrice Générale déléguée 

En vidéo