[PALMARES] PRIX SALARIES 2021

News

9 collaborateurs du Crédit Coopératif récompensés pour leur engagement personnel en faveur de l'intérêt général

13 janvier 2021

La Fondation Crédit Coopératif, dans le cadre de son programme quinquennal 2018-2022, a souhaité impliquer davantage les collaborateurs du groupe Crédit Coopératif dans ses actions.

Ainsi, la Fondation organise un Prix exclusivement dédié à des projets présentés par des collaborateurs de la banque coopérative. Inscrits dans le programme « Engagé(e), mon Asso a du Prix ! », ces Prix salariés mettent en lumière l’engagement des collaborateurs sur leur temps libre dans le monde associatif et sur tout le territoire.

Le Jury composé de 9 personnes, dont 6 collaborateurs eux-mêmes anciens lauréats issus du Groupe Crédit Coopératif et 3 administrateurs de la Fondation, a ainsi décerné 9 Prix allant de 2 000€ à 5 000€ à des associations dans lesquelles des collaborateurs sont activement impliqués. Les critères de sélection portaient sur le niveau d’implication du collaborateur dans la structure et la qualité du projet associatif en termes d’utilité et d’innovation sociale pour son territoire.

 

Catégorie coup de pouce (2000 €)

  • Association PROXITE (92) qui, avec Elise, collaboratrice au siège, promeut l’égalité des chances dans l’accès à l’éducation et à la culture en accompagnant des jeunes en difficulté et en les aidant dans leur travail scolaire et extra-scolaire. « Je suis bénévole et accompagne une collégienne depuis 3 ans, de la 5ème à la 3ème cette année, a une fréquence hebdomadaire : ensemble, nous définissons des programmes d'activités où nous faisons du soutien scolaire ainsi que des activités plus culturelles (…), ce qui me plait le plus c’est la relation de confiance que nous avons pu développer toutes les deux ».
     
  • Association GAMMES (34), qui, avec Emma, alternante au centre d’affaires Crédit Coopératif de La Rochelle, intervient auprès de personnes en situation de grande précarité en proposant des solutions d’accueil de jour et d’hébergement d’urgence. « Au sein du centre d'hébergement d'urgence, je sers le repas aux résidents tout en échangeant avec eux. J'essaie de leur transmettre de la joie, de la bonne humeur et de la positivité ! J’y suis plusieurs fois par semaine, soit le midi, soit le soir, en fonction de mon emploi du temps, lorsque je suis à Montpellier. »
     
  • Contre le CANCER j’y vais ! (14) qui, avec Noémie, collaboratrice au centre d’affaires Crédit Coopératif de Caen, organise des courses solidaires au profit de la recherche contre le cancer. « Cela me permet de donner encore plus de sens et d’utilité à mes courses sportives »
     
  • Ayuda (95) qui, avec Sihame, collaboratrice au siège du Crédit Coopératif, aide les personnes en précarité en luttant contre la pauvreté dans les quartiers et en mobilisant les habitants et les jeunes autours de collectes solidaires. « Je développe, avec les autres bénévoles, le pôle social venant en aide aux femmes en difficulté (primo-arrivantes, souvent non francophones) et particulièrement celles victimes de violences ».
     
  • Les Amis de SuperCoop (33), qui avec Klervi, collaboratrice à la direction régionale de Bordeaux du Crédit Coopératif, est une association d’éducation populaire dont le but est de promouvoir une alimentation saine et de qualité, accessible à tous. « Avec l’association, nous avons entrepris la création d’un supermarché coopératif et participatif dans le quartier, en plus des actions de sensibilisation ».
     

Catégorie Coup de Boost (3 000 €)

  • L’association APRODEL (92), qui, avec l’aide de Cendrine, collaboratrice au centre d’affaires Crédit Coopératif Grandes Clientèles, accompagne des familles en difficulté en facilitant le relogement de femmes victimes de violences, en partenariat avec le bailleur social Pierres et Lumières. « Il y a deux ans, le Grenelle des violences faites aux femmes suscitait l’espoir d’une prise en compte rapide des problèmes rencontrés sur le terrain. Aujourd’hui (…) la crise du COVID n'a fait qu'accentuer les difficultés. Soutenir l'action d'APRODEL c’est apporter sa pierre à l'édifice. »

 

  • Les Amis de Maresche (59), qui, avec Julien, collaborateur au centre d’affaires Crédit Coopératif de Lille, a créé un écosystème social et économique autour d’un drive fermier afin de favoriser les circuits- courts avec les producteurs locaux et redonner du lien social dans le village. « Ce type d’association devrait être le fer de lance pour chaque village : initier des évènements pour rassembler les gens, valoriser la production locale et les circuits courts et rompre la "distanciation digitale" avec les nouvelles générations ».
     
  • HOP les Voilà ! (75), qui, avec David, collaborateur chez ECOFI, organise des manifestations artistiques et culturelles à l’hôpital, pour adoucir le parcours de soin des personnes hospitalisées et le quotidien du personnel soignant. « HÔP Les Voilà ! arrive dans un contexte sanitaire qui rend encore plus difficile les conditions de vie des malades en isolement et du personnel soignant sous tension avec un accès à l’art quasi inexistant pendant plus d’1 an. (…) Une prise de conscience sur la fragilité de l’univers de l’hôpital, l’isolement du patient, la perte de confiance et de dignité avec le stress des proches et les difficultés du personnel soignant sous tension ».

Catégorie Coup de Chapeau (5 000 €)

  • Les Jeunes Ambitieux (75), qui, avec Irène, collaboratrice au siège du Crédit Coopératif, propose un accompagnement de collégiens par des jeunes dans leur parcours scolaire et extra-scolaire dans les quartiers classés QPV et favoriser ainsi la solidarité intergénérationnelle, l’émancipation citoyenne et l’égalité des chances dans l’éducation. « Les cours de soutien scolaire qu’on retrouve sur le marché coûtent souvent cher de l’heure. De ce fait, on exclut une catégorie de la population qui ne peut bénéficier de ces cours faute de moyens financiers. (…) Ce sont eux qui ont le plus besoin de ces heures de soutien. Heureusement, une partie de ces jeunes réussit à s’en sortir et à intégrer des filières d’excellences. Ce sont Les Jeunes Ambitieux, ceux qui transmettront à leur tour leur savoir aux jeunes. »