CENTRE FRANÇAIS DES FONDS ET FONDATIONS

info@centre-francais-fondations.org
Convention signée en :
  • Mars 2020
Mesure d’impact de la Fondation pour ce partenariat en 2020
EXPLORATEUR 2020

LE PROJET SOUTENU

Etude sur l’emploi et les besoins de formation dans les fondations et fonds de dotation

LE CONTEXTE

En 2018, les quelques 2500 fondations et 2400 fonds de dotation représentaient plus de 28 milliards d’actifs et 130 000 emplois selon l’Observatoire de la Fondation de France. Malgré ces chiffres, les données sur les structures et leur fonctionnement interne restent relativement parcellaires du fait de la diversité des statuts juridiques (7 statuts de fondations au total) et de leurs sources de financement (entreprises, particuliers, subventions, générosité du grand public…).

 

Afin d’établir une cartographie de ces organisations et de soutenir leur structuration, le Centre français des Fonds et Fondations (CFF), association porte-voix du secteur, a commandité à l’Observatoire national du CNCRESS/ ESS France une étude portant sur l’emploi, les métiers et les besoins en compétences des fondations et fonds de dotation.

--> Découvrez l'étude sur l'emploi salarié dans les fonds et fondations
--> Et l'infographie avec chiffres-clés de l'étude

LA STRUCTURE

Créé en 2002 à l’initiative de 7 fondations (Fondation de France, Apprentis d’Auteuil, MACIF, Caisse d’Epargne pour la solidarité, Fondation Hippocrène, Fondation pour la Recherche Médicale et Institut Pasteur), le Centre français des Fonds et Fondations a pour mission de représenter et de favoriser la reconnaissance du secteur auprès des instances de l’ESS et des pouvoirs publics, de mettre à disposition des ressources pour ses membres et d’accompagner leur professionnalisation.

Le Centre regroupe actuellement 350 adhérents, tous statuts juridiques confondus.

 

L'avis de la fondation

L’objectif principal du CFF est de mieux connaitre le secteur du mécénat pour accompagner sa professionnalisation et le rendre plus efficace et pertinent dans ses actions au service des organisations d’intérêt général.

 

L’étude permettra par ailleurs d’alimenter le plaidoyer du CFF sur la place des fonds et fondations dans le tissu socio-économique français tout en sensibilisant ces organisations, quel que soit leur statut juridique, à leur appartenance au secteur de l’ESS et à leur rôle dans son évolution.

En vidéo

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par...

ADDES
Actions de développement et de diffusion de la connaissance de l’économie sociale mises en oeuvre par l'ADDES / 2 ans
En savoir plus
IEP BORDEAUX
Financement de la chaire TerrESS, regroupant des compétences académiques, économiques et citoyennes
En savoir plus
OPALE
Soutien à la réalisation d'une 2e enquête sur les associations culturelles employeuses / 1 an
En savoir plus