Institut IDEAS

Suzanne CHAMI
info@ideas.asso.fr
Convention signée en 2019
TRANSFORMEUR 2019

LE PROJET SOUTENU

Soutien à la refonte du Guide de bonnes pratiques pour les associations recourant à la générosité publique / 1 an

LE CONTEXTE

A l’heure où les associations et les grandes structures de l’intérêt général voient leur ressources financières se complexifier, les financeurs (privés, publics, donateurs particuliers) deviennent de plus en plus exigeants vis-à-vis des structures soutenues. Sans parler de retour sur investissement, ils attendent des structures soutenues plus de traçabilité et qu’elles démontrent leur utilité et leur efficacité dans  leurs actions et leur propre fonctionnement. Des organismes tels que le comité de la Charte (et son label « Don en confiance ») ou l’institut IDEAS, créé à l’initiative de la CDC et du Conseil supérieur de l’Ordre des Experts Comptables, ont ainsi vu le jour pour à la fois rassurer les financeurs et permettre aux structures bénéficiaires d’améliorer leurs pratiques et leur gestion financière.

 

Aujourd’hui, l’enjeu est à la fois d’offrir des garanties aux financeurs potentiels et de proposer des outils et apports en expertises pour évaluer, améliorer les pratiques et consolider la mission d’intérêt général des associations.

 

LA STRUCTURE

Créé en 2005, l’institut IDEAS poursuit 2 missions : élaborer et promouvoir un guide de bonnes pratiques (lancé en 2007) à l’usage des associations et des fondations et organiser la délivrance d’un label attribué par un comité autonome attestant du bon niveau de conformité des organismes dans les domaines de la gouvernance, de la gestion financière et du suivi de l’efficacité de l’action, qui composent le guide de bonnes pratiques.

 

L’institut s’appuie sur un réseau de 120 conseillers bénévoles – experts dont la mission est de diagnostiquer et d’accompagner gratuitement les structures pendant environ 18 mois. 75 structures sont actuellement accompagnées, dans les secteurs de l’action sociale, de la solidarité internationale, de la santé, éducation, environnement etc…

 

Les bénévoles, recrutés selon leur parcours professionnel sur des profils variés et de haut niveau (conduite de projet, métiers du chiffre, gestion de ressources humaines, contrôle de gestion, expertise en organisation…), œuvrent en binôme et suivent un cadre d’analyses proposé par le guide pour établir un diagnostic puis une assistance méthodologique d’optimisation des pratiques. A l’issue de l’accompagnement, une mission de contrôle des 120 indicateurs du guide est effectuée par des professionnels indépendants et la structure présente sa candidature au Comité du Label.

En images

En vidéo