[PUBLICATION] SONDAGE "LA SOBRIETE EN ENTREPRISE" PAR LE PACTE CIVIQUE

Focus

APRES UN PREMIER SONDAGE SUR LES RAPPORTS DES FRANCAIS A LA SOBRIETE, LE PACTE CIVIQUE PUBLIE UNE NOUVELLE ENQUETE SUR LA SOBRIETE EN ENTREPRISE

Mercredi 12 octobre

La sobriété semble être devenue le mot d’ordre de la rentrée et les entreprises, qui vont devoir fournir de grands efforts sur le sujet, sous peine de rationnement, sont en première ligne.

 

Anticipant cette actualité, le Pacte Civique, en partenariat avec la Fondation Crédit Coopératif et la Fondation MACIF, a réalisé au printemps dernier un sondage sur l’appropriation du concept de sobriété en entreprise par les salarié.e.s et managers, avec un focus particulier sur celles et ceux de l'ESS.

 

Cette étude fait suite à une première enquête en 2021 qui sondait le rapport des français au concept de sobriété, vue comme un contrepieds à la société de consommation. 

-> Consulter l’enquête 2021 complète

Ce que pensent les salariés de la sobriété en entreprise

Les principaux enseignements de ce nouveau sondage sont les suivants : 

  • Les salariés donnent acte aux entreprises d’un début d’application du principe de sobriété :
    • Au dire de leurs salarié.e.s, les entreprises sont près de la moitié (47%) à revendiquer le terme de sobriété,
    • Parmi celles et ceux qui qualifient leur organisation de très sobre, on trouve particulièrement les salarié.e.s de l'ESS (37%), puis des entreprises cotées en bourse (33%), contre 22% seulement pour l’ensemble du secteur concurrentiel.
  • Mais les salariés expriment un décalage entre leur perception des priorités en matière de sobriété, et celles qu’ils perçoivent dans leurs organisations :
    • Seuls 31% des managers disent tout à fait recevoir des orientations stratégiques de leur direction visant à développer la sobriété,
    • Les salariés mettent en première priorité l’objectif de réduction des émissions de carbone (qui ne vient qu’en 6ème place pour les organisations) ; ils insistent (4ème place) sur un encadrement des rémunérations (12ème place pour les organisations),
  • Les salariés ont des idées pour promouvoir la sobriété dans les entreprises :
    • les salariés mettent en priorité la réglementation (38%), les incitations financières (33%), et le name&shame (28%), mais aussi la pédagogie (26%).
    • la sobriété est aussi un levier d’attractivité : 77% estiment important que leur travail soit en accord avec leurs valeurs (85% pour les salariés de l'ESS).
    • Et la sobriété d’une entreprise est une valeur qui les inciterait à postuler à une offre d’emploi (69%) contre 86% pour les salariés de l'ESS.

Des résultats riches en enseignements qui interpellent !

-> Découvrir l'étude complète 
-> Revoir le débat live "Sobriété en entreprise"
sobriete

Qu'en pensent les responsables d'entreprise ?

Pour affiner les résultats du sondage, plusieurs interviews complémentaires de responsables d'entreprises de l'ESS et du secteur conventionnel ont été réalisées, dont celle de Benoit Catel, Directeur général du Crédit Coopératif :

-> Regarder les interviews
dd

 

-> En savoir + sur le partenariat entre la Fondation et le Pacte Civique