Solidatech

Zoé Munch
zmunch@adb-emmaus.com
Convention signée en :
  • Mars 2020
TRANSFORMEUR 2020

LE PROJET SOUTENU

Création d'un accélérateur pour accompagner les structures de solidarité dans leur transformation digitale, en particulier sur la gestion du bénévolat à distance

LE CONTEXTE

Dans un contexte de raréfaction des fonds, de recherche de bénévoles, de fidélisation des parties prenantes et de pilotage de projets parfois complexes, le numérique est effectivement au cœur de l’activité associative et celles-ci en sont aujourd’hui bien conscientes. Pourtant, certaines se trouvent parfois démunies devant l’évolution rapide des usages et des outils, quand la question des moyens d’acquisition et d’appropriation n’est pas également posée.

La diversité des profils associatifs est vaste et il est difficile de proposer des solutions sur-mesure, à faible coût, répondant à tous les besoins et à tous les niveaux de pratiques, alors que le marché du digital se structure autour d’entreprises commerciales (vente d’équipements, de conseil ou de formation) qui s’adaptent peu ou mal aux spécificités du secteur associatif.

LA STRUCTURE

Les Ateliers du bocage (SCIC), structure d’insertion issue du Mouvement Emmaüs France, a été créé en 1983 en se spécialisant sur la collecte, le recyclage et la revente de matériel informatique.

 

En 2008, ils créent le programme Solidatech qui accompagne sur le numérique à près de 35 000 associations, en complément de l’activité historique du chantier d’insertion. En 2014, les Ateliers du Bocage créent un fonds de dotation qui a pour mission de soutenir, d’initier et d’aider toute initiative d’accompagnement des personnes en situation de précarité sociale et professionnelles, en orientant spécifiquement ses fonds sur des projets d’inclusion numériques, et d’encouragement à l’économie circulaire au profit de structures associatives.

Aujourd’hui, le programme Solidatech donne accès à plus de 220 solutions (plus d’une trentaine d’éditeurs informatiques) et à ne centaine de références d’équipements informatiques différents à tarifs solidaires ou gratuits, en étant membre du réseau international de solutions numériques solidaires Techsoup et en proposant une approche pragmatique et réaliste du numérique

LE PROJET

Le projet d’accélérateur de Solidatech souhaite proposer le 1er programme d’accompagnement personnalisé à destination des associations de solidarité, de lutte contre l’exclusion et de la précarité (sur un potentiel de 35 000 structures inscrites auprès de Solidatech).

 

Le projet d’accélérateur de Solidatech souhaite proposer le 1er programme d’accompagnement personnalisé à destination des associations de solidarité, de lutte contre l’exclusion et de la précarité (sur un potentiel de 35 000 structures inscrites auprès de Solidatech). Dans cette phase de lancement et via un appel à manifestation d’intérêt envoyé uniquement aux associations franciliennes, 5 associations –pilotes seront choisies pour expérimenter et suivre le programme d’accompagnement de Solidatech et de ses partenaires. Les associations sélectionnées répondront aux caractéristiques suivantes : avoir entre 3-5 ans d’ancienneté, être une structure employeuse de 3 à 15 salariés, démontrer que le souhait d’accompagnement est porté par les instances de gouvernance (et s’inscrit dans une volonté d’investissement) et ne pas avoir déjà bénéficié d’un accompagnement dans l’année précédente. Pour la phase pilote, les associations participantes seront limitées à la région Ile de France dans un souci de praticité mais lors du déploiement, le critère géographique ne sera pas repris.

 

Le projet englobe les 3 volets de Solidatech : outiller (en facilitant l’accès à du matériel informatique reconditionné et des solutions numériques à tarifs solidaires), accompagner (mise en place de solutions numériques adaptées et formation des utilisateurs) et innover (en insufflant une nouvelle approche de la gestion associative via le numérique).

 

L'avis de la fondation

On constate l’émergence de nombreux programmes visant à accompagner la transformation numérique des acteurs de l’ESS. Or bien souvent, il demeure un fossé entre les acteurs du numérique et les structures associatives usagères.

 

La force des Ateliers du Bocage réside dans leur très bonne implantation auprès de petites structures associatives et plus particulièrement celles de la solidarité. Ils complètent ainsi leur approche en proposant une réponse globale et cohérente, et faisant le lien entre des ressources existantes et les besoins exprimés par les associations.

 

Leur approche « multiconfessionnelle, œcuménique » (logiciels libres, licences privées etc.) porte sur la liberté de choix des outils et le conseil apporté, avec cette volonté de présenter tout le panel des offres existantes. Ils sont par ailleurs engagés dans une démarche de coopération avec d’autres d’acteurs du numérique tel que la Tech for Good France, la coopérative Mednum, Medias Cités, le collectif Rézolutions Numériques, le programme Pana, apportant leur connaissance du secteur associatif et du secteur de la solidarité.

En images

En vidéo

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par...

LATITUDES - TECH FOR GOOD
Programme Tech for Good en région pour promouvoir la High Tech auprès de structures d'intérêt général / 2 ans.
En savoir plus
CRAJEP BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ
Création du projet "Bénévalibre", un logiciel de valorisation du bénévolat / 1 an
En savoir plus
E-Graine
Programme « Un Univers citoyen » : éducation aux migrations à travers la coopération entre acteurs territoriaux / 2 ans
En savoir plus