OPALE

TRANSFORMEUR 2019

LE PROJET SOUTENU

Soutien à la réalisation d'une 2e enquête sur les associations culturelles employeuses / 1 an

LE CONTEXTE

Depuis les années 80, la culture est devenue un maillon dans le développement local des territoires. Elle est source d’emplois, de retombées économiques et de notoriété locale et nationale (festivals, expositions, etc.) et contribue au maintien du lien social grâce notamment à la vitalité associative. A travers elle, on encourage les pratiques des habitants grâce aux acteurs socio-culturels et aux équipements culturels publics et privés qui composent l’aménagement du territoire. Il est rare aujourd’hui de trouver des plans de développement n’incluant pas un volet culture.

Pourtant, la culture reste parfois le parent pauvre des plans de développement. A l’instar de l’Économie sociale et solidaire, le secteur culturel connait actuellement des transitions profondes, tant dans ses pratiques avec par exemple la création des tiers-lieux, que dans les modes opératoires liés à la transformation des financements, et aux nouveaux modes de coopération. Le secteur associatif qui compose l’essentiel du champ culturel a subi lui-aussi l’impact des évolutions des politiques publiques : la fin des contrats aidés, l’évolution des politiques publiques de la culture et de l’éducation artistique, le soutien à l’entreprenariat, la coopération territoriale, etc., comme l’a montré le récent rapport de Bernard Latarjet « Rapprocher la culture de l’Ess ».

Or, pour comprendre ces évolutions, il manque  des informations statistiques fines et actualisées sur les associations culturelles.  Leur poids économique reste mal-estimé et la variété des missions peu mesurée. Les travaux menés par Viviane Tchernonog apportent une connaissance statistique sur les associations en général, dont les associations culturelles, mais qui doivent être approfondies pour mieux appréhender les évolutions, les enjeux et besoins, afin d’éclairer les politiques publiques nationales et locales sur le rôle et les besoins de ce secteur

 

LA STRUCTURE

Créée en 1988, l’association Opale (Organisation pour Projets Alternatifs d’Entreprises) intervient auprès des porteurs de projets artistiques et culturels notamment les associations ainsi qu’auprès des acteurs qui les accompagnent : État, collectivités locales, réseaux, fédérations... Depuis 30 ans, Opale a pour mission d’analyser le fonctionnement des associations culturelles en partant d’expériences de terrain qui animent les territoires, de faciliter le croisement et la coopération d’approches économiques et sociales et environnementale de manière transversale, de valoriser les "bonnes pratiques" auprès du plus grand nombre pour favoriser leur essaimage. Opale est agréée "entreprise solidaire" et pilote le DLA au niveau national pour les structures culturelles.

> voir la précédente étude "Associations culturelles employeuses 2018"