TERRE DE LIENS

federation@terredeliens.org
Convention signée en :
  • Mars 2021
TRANSFORMEUR 2021

LE PROJET SOUTENU

Soutien aux travaux nécessaires au changement d’échelle de Terre de Liens en tant que réseau complexe de l’ESS au service de la transition écologique, ainsi que la capitalisation et le partage de méthode avec d’autres réseaux de l’ESS confrontées à des enjeux similaires / 2 ans

LE CONTEXTE

100 fermes disparaissent chaque semaine en France. D'ici 2030, 40 % des agriculteurs auront pris leur retraite et ¼ de la surface agricole changera de main, renforçant la concentration et la financiarisation du secteur. Parallèlement, les candidats à l’installation en bio affrontent toujours autant de difficultés pour accéder à la terre alors que la crise sanitaire interroge plus que jamais le modèle agricole et que la société dans son ensemble souhaite leur développement.

 

Le mouvement Terre de Liens accompagne depuis 2003 l’installation de paysans en bail rural environnemental par l’action collective, en mobilisant les citoyens et les collectivités pour une gestion responsable du foncier agricole.

Jouissant d’une reconnaissance institutionnelle importante, le mouvement ne peut néanmoins faire face aux très nombreuses sollicitations des porteurs de projets et des territoires, de plus en plus nombreux à intégrer cet enjeu (politiques d’urbanisme, de l’eau, plans climat, projets alimentaires territoriaux etc…)

 

Pour y répondre, Terre de Liens doit à la fois changer d’échelle et diversifier son action via le déploiement du conseil aux collectivités sur leur stratégie foncière, qui exige des compétences techniques et politiques.

Son projet :

- construire un modèle social cohérent pour une croissance sereine des ressources humaines et leur montée en compétences,


- repenser un modèle économique pour gagner en marges de manoeuvre, en renforçant à la fois l'intérêt général et l'offre de services,


- renforcer le fonctionnement en réseau, du local au national,


- produire de la connaissance en libre accès de manière transversale sur ces conditions du changement d'échelle.

 

LA STRUCTURE

 

Le mouvement Terre de Liens regroupe l’association Terre de Liens créée en 2003 et transformée en Fédération en 2018, la Foncière Terre de Liens et la Fondation Terre de Liens. Appuyé par 19 associations régionales et une centaine de groupes locaux bénévoles, cet ensemble permet d’acquérir des terres et éviter ainsi leur disparition, de les mettre en location à des agriculteurs en production biologique ou paysanne, de partager le fruit de ces expériences avec tous les acteurs intéressés et d’inventer de nouvelles réponses à la crise du foncier agricole en mobilisant citoyens, décideurs et acteurs agricoles.

Terre de Liens accueille 2 500 porteurs de projet par an, détient 250 fermes sur près de 6500 ha où travaillent 500 actifs, mobilise 35 000 citoyens (bénévoles, adhérents, épargnant solidaires), et accompagne plus de 100 collectivités.

L'avis de la fondation

Depuis sa création, le mouvement Terre de Liens a réussi une remarquable mobilisation citoyenne en levant près de 100 M€ de fonds pour acquérir des terres et les confier à des porteurs de projets d’agriculture biologique ou paysanne. Reconnu comme acteur de référence dans son domaine, l’organisation humaine et économique du mouvement ne permet plus de faire face à une demande grandissante. Le projet répond à un double enjeu de transition écologique et de structuration d’un réseau complexe d’ESS. Le choix d’associer à la réflexion d’autres réseaux de l’ESS partageant des expériences similaires en termes de parcours et d’organisation, et de produire des connaissances ouvertes à tous, s’inscrit bien dans l’axe « Transformation » de la Fondation.

En vidéo